Soyons nombreuses et nombreux à participer aux États généraux de l’enseignement supérieur