Bilan de la grève de 2012 : Le mouvement étudiant a-t-il creusé son tombeau?

iris

Il y a cinq ans maintenant débutait la plus importante grève étudiante de l’histoire du Québec. Que faut-il en retenir? Beaucoup clament que la grève n’aurait servi à rien, en mode « Tout ça pour ça ? » Le mouvement de grève qui s’était donné comme objectif de « bloquer la hausse », en référence à l’augmentation de 1 625 $ décrétée par le gouvernement libéral de Jean Charest, a-t-il atteint ses objectifs? Avec cinq ans de recul, pouvons-nous considérer que la grève a porté fruit ? Dans cette fiche socioéconomique, nous répondons à cette question en comparant les droits de scolarité actuels avec ceux qui seraient en vigueur aujourd’hui, n’eût été la contestation étudiante. Télécharger le texte de Philippe Hurteau, chercheur à l’IRIS.


Par Philippe Hurteau
Tiré de http://iris-recherche.qc.ca/publications/gr%C3%A8ve2012 (consulté le 16 février 2017)